Daily Devotionals
KCM
A quoi les richesses sont-elles destinées ? Kenneth Copeland 05 December Que celui qui dérobait ne dérobe plus; mais plutôt qu'il travaille, en faisant de ses mains ce qui est bien, pour avoir de quoi donner à celui qui est dans le besoin.

Cela m’étonne toujours quand, après avoir prêché sur la prospérité, quelqu’un vient vers moi pour me dire : « Je n’ai pas besoin de plus de prospérité. Je suis quelqu’un de simple et je mène une vie simple. Ce que je demande à Dieu, c’est de me donner juste assez pour répondre à mes besoins. »

Une telle personne pense être humble, mais elle ne l’est pas. En réalité, elle est égoïste ! Sans s’en rendre compte, elle dit : « Tout ce qui m’intéresse, c’est que mes besoins soient pourvus. Je n’ai aucunement l’ambition d’aider à pourvoir aux besoins des autres. »

Elle pourrait demander à Dieu un million de dollars, prendre pour elle ce qu’il lui faut et donner le reste. Mais cette pensée ne l’effleure même pas, parce que le monde lui a fait subir un lavage de cerveau en ce qui concerne l’argent : quand on en a, il faut le garder !

Une telle mentalité fait obstacle au ministère de Jésus-Christ sur terre, actuellement. C’est à cause d’elle que des serviteurs de Dieu délaissent leur appel, parce qu’ils sont obligés de trouver un travail séculier juste pour survivre. Cette façon de penser handicape les églises et empêche la croissance de ministères qui pourraient atteindre des milliers de personnes pour le Seigneur.

Il faut de l’argent pour annoncer la Bonne Nouvelle. Jésus le savait. Et, contrairement à ce que pensent certains, Son ministère ne connaissait pas le manque. Il y avait tant d’argent qui entrait et sortait à travers le ministère de Jésus, qu’il Lui fallut nommer un trésorier. C’était Judas.

Mais Jésus ne gardait pas l’argent pour Lui-même. Il le donnait pour subvenir aux besoins de ceux qui L’entouraient. Il avait une telle réputation d’être généreux, que lorsque Judas les quitta subitement pendant la dernière Pâque, les disciples pensèrent que Jésus l’avait envoyé donner quelque chose aux nécessiteux.

Pouvez-vous imaginer combien de fois Jésus a dû donner aux pauvres pour que les disciples tirent une telle conclusion ?

Jésus n’a jamais construit un empire terrestre pour Lui-même. Cela ne veut pas dire qu’Il était pauvre, mais plutôt qu’Il était le plus grand donneur qui ait jamais marché sur la face de cette terre. Et il est grand temps que nous suivions Ses traces !

Ne refusez pas les richesses que Dieu veut vous donner, simplement parce que vous n’en avez pas besoin vous-même. Osez les accepter, puis offrez-les à ceux qui sont dans le besoin. Cessez de travailler uniquement pour gagner votre pain quotidien, mais travaillez pour avoir de quoi donner. Découvrez par vous-même ce à quoi les richesses sont vraiment destinées.

Scripture Reading: Luc 12:15-31