Daily Devotionals
KCM
Accueillez l’homme de Dieu Kenneth Copeland 28 May En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui reçoit celui que j'aurai envoyé me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m'a envoyé.

Je ne sais combien de chrétiens nés de nouveau et remplis de l’Esprit médisent de leur pasteur le samedi soir, puis s’attendent à ce qu’il fasse pour eux la prière de la foi le dimanche matin ! Ils critiquent constamment les évangélistes et les prédicateurs que Dieu leur envoie et se demandent ensuite pourquoi la pluie de l’Esprit n’arrose plus leur église.

La plupart de ces personnes n’oseraient jamais critiquer le ministère de Jésus. Pourtant, d’après la Bible, c’est exactement ce qu’ils sont en train de faire. Car Jésus a dit : « Celui qui reçoit celui que j’aurai envoyé me reçoit. »

Je sais que les serviteurs de Dieu commettent parfois des erreurs et connaissent également des échecs. Jésus le savait aussi. Mais malgré cela, Il a dit : « Si vous les accueillez, c’est moi que vous accueillez ! »

Si vous pensez que la doctrine d’un prédicateur est fausse, priez pour lui. Arrêtez de vous mettre sous l’influence de son ministère, si nécessaire. Mais la Parole de Dieu dit : « Qui es-tu, toi qui juges un serviteur d’autrui ? S’il se tient debout, ou s’il tombe, cela regarde son maître. Mais il se tiendra debout, car le Seigneur a le pouvoir de l’affermir. » (Romains 14:4)

Les ministres de l’Evangile ne sont pas vos serviteurs ; ce sont les serviteurs de Dieu. Qu’ils aient tort ou raison, aimez-les et respectez-les, ne serait-ce que pour honorer Celui qui les envoie !

Apprenez à accueillir les serviteurs de Dieu avec autant de respect et d’honneur que vous auriez vis-à-vis de Jésus Lui-même. Vous ouvrirez ainsi la porte à la manifestation d’une grande puissance spirituelle. La voie sera alors dégagée pour que Dieu puisse pourvoir à vos besoins. Et Son onction pourra se communiquer de l’homme de Dieu vers vous.

Refusez de laisser les critiques entraver l’onction du Saint-Esprit et préparez-vous à être béni. Car Dieu ne retiendra pas Son onction !

Scripture Reading: Nombres 12:1-16