Daily Devotionals
KCM
Allez-y quand vous serez prêt Gloria Copeland 23 December Je le rassasierai de longs jours, et je lui ferai voir mon salut.

Savez-vous que ce n’est pas la volonté de Dieu que vous mouriez jeune ? Il veut que vous viviez le nombre complet de vos jours. Vous êtes censé vivre 70 ou 80 ans ; et si cela ne vous suffit pas, vous pouvez vivre plus longtemps encore. La Bible dit qu’Abraham mourut après une heureuse vieillesse, âgé et rassasié de jours. Et cela devrait se passer de la même manière pour nous aussi.

Certains chrétiens ne réalisent pas cela, et ils sont dans la confusion. Lorsqu’ils sont malades, au lieu de simplement croire que Dieu va les guérir, ils se demandent si Dieu ne veut pas qu’ils meurent. « Peut-être veut-Il me rappeler à la maison », pensent-ils.

N’entretenez jamais de telles pensées. Dans la mesure où cela dépend de Dieu, Il ne vous rappellera pas avant que vous ne soyez vraiment prêt à partir. L’apôtre Paul l’avait compris. Il dit, dans 2 Timothée 4:6-7 : « Car je suis maintenant prêt à être offert, et le moment de mon départ approche. J’ai combattu le bon combat, j’ai fini ma course, j’ai gardé la foi. » (version anglaise)

Paul n’est pas mort avant que lui et Jésus ne soient prêts pour son départ.

Indépendamment de votre âge, si le diable vous dit que Dieu ne va pas vous guérir cette fois parce qu’il est temps pour vous de rentrer à la maison, sachez qu’il vous ment. Dieu promet, dans le Psaume 91:16, que si vous vivez sous l’ombre du Très-Haut, Il vous rassasiera de longs jours (à condition que vous demeuriez en Lui, comme Jésus l’enseigne dans Jean 15).

Si vous ne croyez pas avoir fini votre course sur terre, alors ce n’est pas encore le moment pour vous de mourir. Ignorez donc le diable et continuez de vivre. Résistez à la maladie et à l’infirmité, au Nom de Jésus, en vous appuyant sur les promesses de Dieu !

Puis, quand vous serez vraiment prêt à partir au ciel, allez-y ! Mais allez-y rassasié, guéri et prêt ! Allez-y victorieux, en chantant les paroles de ce vieux chant joyeux qui dit : « Le ciel est tout près : je ne peux rester ici. Au revoir, monde, au revoir. »

Scripture Reading: Deutéronome 34