Daily Devotionals
KCM
Attachez-vous à votre appel Kenneth Copeland 21 December C’est pourquoi je t’exhorte à ranimer la flamme du don de Dieu… Il nous a sauvés, et nous a adressé une sainte vocation, non à cause de nos oeuvres, mais selon son propre dessein, et selon la grâce qui nous a été donnée en Jésus-Christ avant les temps éternels.

Etes-vous en train de faire ce que Dieu vous a appelé à faire ? Si vous n’avez jamais réfléchi à cela auparavant, cette question peut vous paraître étrange. Vous pourriez même être tenté de l’esquiver, en disant : « Oh, je ne suis pas vraiment appelé à faire quelque chose de spécial. Je ne suis ni pasteur, ni enseignant, ni dans quelque autre ministère… Je suppose que je ne suis qu’un petit doigt dans le corps de Christ. »

Laissez-moi vous dire quelque chose : qui que vous soyez, Dieu vous a adressé une sainte vocation. Il vous a créé et vous a appelé à répondre à un besoin spécifique dans le corps de Christ et personne d’autre ne pourrait le faire aussi bien que vous.

Peut-être que votre appel est d’avoir tellement de succès dans les affaires, que vous pourriez financer la propagation de l’Evangile à travers le monde. Vous êtes peut-être appelé à un ministère de prière et d’intercession, ou à un ministère de guérison dans le quartier où vous vivez. Mais, quelle que soit votre vocation, sachez qu’elle est importante et qu’il vous faut la suivre !

Si vous êtes comme beaucoup de croyants que je connais, vous avez laissé votre vie se remplir de tellement de choses, que vous n’avez plus de temps pour répondre à votre appel. Il se peut que vous soyez tellement accaparé par les préoccupations de cette vie, que vous ne pouvez même pas imaginer comment rajouter quelque chose à votre emploi du temps.

Un de mes amis, qui est pasteur, s’était impliqué dans tellement d’aspects du ministère au fil des années, qu’il était près de s’écrouler physiquement sous la charge. Il était tellement surmené, qu’il était sur le point d’en mourir. Finalement, une nuit, le Seigneur lui dit : « John, ce n’est pas ton appel qui a failli te tuer, mais c’est tout ce que tu y as rajouté. »

J’ai dû régler cela dans ma propre vie. Il a fallu que j’arrête de faire certaines choses juste parce qu’elles avaient besoin d’être faites. J’ai dû me discipliner à m’attacher uniquement à mon appel.

Après avoir prié, décidez de supprimer tout le superflu que vous avez ajouté à votre vie. Ranimez le don que Dieu a placé en vous. Revenez à ce qu’Il vous a appelé à faire. Après tout, cet appel est essentiel. Il est saint… et c’est le vôtre. Ne le laissez pas s’échapper !

Scripture Reading: Actes 9:1-20