Daily Devotionals
KCM
Laissez la douleur derrière vous. Kenneth Copeland 13 April Celui qui aime n’est pas irritable, il ne s’aigrit pas contre les autres. Il n’est pas susceptible. Quand on aime, on ne médite pas le mal et on ne le soupçonne pas chez les autres. Si on subit des torts, on n’en garde pas rancune.

Avez-vous déjà essayé de pardonner à quelqu’un, et constaté que vous n’y arriviez pas ? Vous avez pleuré, et prié, et demandé à Dieu de vous aider, mais ces vieux sentiments de rancune n’ont pas voulu s’en aller.

Mettez un terme à ce genre d’échec à l’avenir, en fondant votre pardon sur la foi plutôt que sur vos sentiments. Le véritable pardon n’a absolument rien à voir avec ce que vous ressentez. C’est un acte de la volonté, qui est basé sur l’obéissance à Dieu et sur la foi en Lui.

Cela signifie qu’à partir du moment où vous avez pardonné à quelqu’un, vous devez le considérer comme pardonné pour toujours ! Si de vieux sentiments se raniment en vous et que le diable essaie de vous convaincre que vous ne lui avez pas vraiment pardonné, résistez-lui en disant : « Non, je lui ai déjà pardonné par la foi. Je refuse de laisser ressurgir ces vieux sentiments ! »

Puis, en accord avec 1 Jean 1:9, croyez que Dieu vous a pardonné et purifié de ce péché de non-pardon et de tout ce qui lui était associé, y compris celui d’entretenir le souvenir d’avoir été blessé !

Avez-vous déjà entendu quelqu’un dire : « Je veux bien pardonner, mais je n’oublierai jamais ! » Il s’agit là d’un « pardon de deuxième classe » qui ne devrait pas exister chez un chrétien. Vous avez à pardonner d’une manière surnaturelle, comme Dieu vous a pardonné en Christ (Ephésiens 4:32).

Vous devez libérer de toute culpabilité la personne qui vous a fait du tort, de façon permanente et inconditionnelle, comme Dieu le fait et agir à son égard comme si jamais rien de mauvais ne s’était passé entre vous. Vous devez volontairement oublier, autant que pardonner.

Quand vous ferez cela, quelque chose de surnaturel se passera alors en vous. La blessure causée par l’offense disparaîtra. La puissance de Dieu en effacera les conséquences et vous serez capable de laisser tout cela derrière vous, définitivement.

Ne tenez pas soigneusement les comptes de tous les torts que vous avez subis. Apprenez à pardonner et à oublier. Cela ouvrira pour vous une nouvelle dimension de bénédictions.

Scripture Reading: Luc 6:27-37