Daily Devotionals
KCM
Le coeur du Père Kenneth Copeland 09 May Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion; il courut se jeter à son cou et l'embrassa.

Combien d’amour avez-vous pour les pécheurs ? Cette question peut vous paraître étrange, mais j’aimerais que vous y réfléchissiez aujourd’hui. Après avoir été sauvés et avoir mis un peu d’ordre dans notre vie, nous laissons bien trop souvent s’éteindre notre compassion pour ceux qui sont encore perdus. Si nous voyons un ivrogne descendre la rue en titubant, ou si nous entendons un collègue de travail mentir au patron ou raconter des obscénités, nous le méprisons.

Cependant, si nous connaissions vraiment le coeur de notre Père céleste, nous n’aurions plus jamais cette attitude. Jésus nous donna un aperçu de ce qu’est Son coeur en racontant l’histoire du fils prodigue.

Vous avez certainement entendu maintes fois que ce fils s’était rebellé contre son père et l’avait déshonoré. Pourtant, malgré tout ce qu’il avait fait, le père l’accueillit à la maison avec joie lorsqu’il revint repentant.

J’aimerais attirer spécialement votre attention sur une phrase de ce récit : « Comme il était encore loin, son père le vit… » Cette phrase donne une vision tellement émouvante de ce père rempli d’amour. Elle nous dit qu’avant même que le fils ne se soit repenti, durant tout le temps qu’il vivait dans la débauche, le père le guettait, espérant ardemment son retour.

Chaque matin, il scrutait l’horizon dans l’espoir d’apercevoir la silhouette de son fils. Et la dernière chose qu’il faisait le soir, avant de se coucher, c’était de regarder encore… Il pensait à lui constamment et son coeur débordait toujours d’amour pour lui. C’est cet amour intense qui le poussa, le jour où son fils rentra à la maison, à courir à sa rencontre pour se jeter à son cou et l’embrasser.

Voilà le genre de coeur que notre Père céleste a pour ceux qui sont perdus. C’est le même qu’Il avait pour vous quand vous étiez encore errant dans le monde et qui Le poussa à vous prendre dans Ses bras alors que vous étiez encore recouvert de la souillure du péché.

Le monde est rempli de gens fatigués et las qui n’ont pas encore trouvé cette étreinte. Ils sont plus que des pécheurs. Ils sont nos frères et soeurs potentiels, qui sont perdus et qui ont désespérément besoin d’un Père céleste rempli d’amour. Que Dieu nous garde de les mépriser ! Qu’Il nous aide, au contraire, à les ramener à la maison !

Scripture Reading: Jean 8:1-11